la désorientation spatiale en aviation

Avatar de l’utilisateur
untelosa
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 3965
Inscrit le: 10 Août 2011, 14:26

la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar untelosa » 24 Mars 2013, 18:47

Suite à mon post la désorientation spatiale appliqué à la plongée, dans la rubrique accidents et incidents de plongée, vais-vous en raconter une qui m’est arrivé mais cette fois-ci en aviation.
J’étais jeune pilote et je venais tout juste de passer mon brevet complet de pilote privé. Avec un copain j’avais cassé ma tirelire et nous avions acheté d’occase un bel oiseau. Par je ne sais quel phantasme d’aviateur je décide de partir en corse tout seul. Le survol maritime a ses règles et je transite de perpignan à st tropez ,ce n’est que de là .que je peux partir pour l’ile de beauté. Je remplie donc les formulaires plan de vol, fais le plein et hop en plein ciel. Tant qu’on voit la terre pas de problèmes, mais ça dure pas longtemps car Nice contrôle me demande par radio de prendre un niveau de vol vu que dessous il y a des militaires qui parait-il s’entrainent à basse altitude. Je monte donc assez haut, mais là, plus d’horizon visuel vu que la mer et le ciel se confondent. C’est croyez moi quand on n’a pas l’habitude très stressant ! J’avais heureusement à bord un horizon artificiel et une bille aiguille pour ceux qui connaissent, mais pas de pilote automatique bien sûr. Je règle ma balise VOR et mon ADF sur Ajaccio contrôle, et il me suffit de suivre la petite aiguille en face du symbole au centre pour poursuivre un bon cap. Tout baigne le moteur tourne rond ! La pression huile et d’essence est au beau fixe et ma jauge carburant optimiste. Je me suis même surpris à chanter, tellement fier de faire cette première traversée seul, libre et sans la contrainte d’un instructeur qui m’avait bassiné des heures durant. Au bout d’un moment je vérifie mon ADF qui a une rose à 360° comme un compas et là l’horreur ,l’aiguille du cap vers la station d’Ajaccio tourne rapidement. Mon regard se porte sur le compas magnétique et celui-ci se trémousse dans tous les sens dans son alvéole.
Que se passe-t-il ? je suis tout simplement partis en « virage engagé » qui est une spirale très dangereuse car elle peut conduire rapidement à la vrille et à un dépassement des contraintes structures de l’aéronef donc casse en vol ou si on ne rattrape pas à temps sa machine une percussion dans la terre ou dans le cas présent la mer. J’avais tout simplement omis de regarder mon horizon artificiel et mes sensations me disaient que je volais correctement ce qui bien sûr n’était pas le cas.
C’est le cas typique de désorientation spatiale !! Nombre de pilotes sans expérience ce sont fait avoir. Ça a été le cas pour le fils Kennedy en vol de nuit aux states qui a tellement bouleversé l’Amérique. Par la suite j’apprendrai à faire confiance à mon horizon artificiel et à ne pas écouter mes sensations physiques qui me disent que je suis plan alors que mes instruments me disent le contraire. Mais il me faudra beaucoup d’entrainement, une certaine empathie et une patience d’ange de mes instructeurs-------------lol
Pour l’heure je fais ce que l’on m’a appris c’est-à-dire manche au neutre, et pied contraire au sens de la rotation avec mon palonnier. Ensuite une petite ressource lorsque la vrille s’arrête pour ne pas casser les ailes-------------------ouf ! Ça ne sera pas pour cette fois-ci ! Bien entendu le cas est moins grave en plongée mais il existe quand même !
Je crois que Lemencedef est aussi pilote d’avion si il lie ce post ça va bien le faire rire-------------ou frissonné je ne sais pas !

Avatar de l’utilisateur
VieuxZep
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 649
Inscrit le: 28 Juil 2011, 10:37
Localisation: Bretagne, Finistère

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar VieuxZep » 24 Mars 2013, 21:43

D'où l’intérêt d'avoir appris avec des vieux chibanis qui ne se contentent pas d'appliquer ce qu'il y a dans le manuel, et qui vous font faire de l'IFR "sauvage" ... en vous disant : "c'est interdit, mais un jour ça peut sauver ..."

J'ai eu un instructeur (23000 heures de vol - presque 3 ans de sa vie dans un cockpit :shock: qui avait quasiment tout piloté et qui a refusé le 747 parce que c'était un tagazou "presse bouton"), et qui ma forcé à faire quelques vols complets à la visière et sous capote ... ça m'a servi un jour entre Cherbourg et Toulouse ... sans ça, c'était "170 secondes pour mourir"
N3-Tx élm. Ma plus belle plongée ? certainement une des prochaines ...

Avatar de l’utilisateur
untelosa
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 3965
Inscrit le: 10 Août 2011, 14:26

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar untelosa » 25 Mars 2013, 02:14

exact vieux zep tout a fait d'acc avec toi
j'ai eu le même cheminement avec de vieux pilote d'exception. ça m'a servi aussi. Mais en aviation comme en plongée si tu veux avoir accés a certains privilèges faut payer trés cher!!!!! ceci parfois au détriment d'ailleurs de toutes logique sécuritaire!

Avatar de l’utilisateur
Edith
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 1195
Inscrit le: 29 Juin 2012, 12:32
Localisation: Cluny

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar Edith » 25 Mars 2013, 23:07

Tout ça c'est du chinois pour moi... je pilote pas...
Mes envies de plonger me laissent sur le sable !

Avatar de l’utilisateur
oxygene 06
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 996
Inscrit le: 24 Sep 2011, 23:26

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar oxygene 06 » 31 Mars 2013, 14:30

C'est du Saint Saint-Exupéry revu...et corrigé Édith! :D
Au fond je ne suis pas si bête!.... à bon détendeur,salut !

Avatar de l’utilisateur
VieuxZep
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 649
Inscrit le: 28 Juil 2011, 10:37
Localisation: Bretagne, Finistère

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar VieuxZep » 31 Mars 2013, 14:47

oxygene 06 a écrit:C'est du Saint Saint-Exupéry revu...et corrigé Édith! :D


N'exagérons rien ... nous comparer à St Ex serait prétentieux de notre part :oops: :oops: :oops: :oops: la seule chose que nous avons en commun, c'est l'amour du ciel, des grands espaces, de l'aventure et de l'aéronautique ;)
N3-Tx élm. Ma plus belle plongée ? certainement une des prochaines ...

Avatar de l’utilisateur
oxygene 06
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 996
Inscrit le: 24 Sep 2011, 23:26

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar oxygene 06 » 31 Mars 2013, 15:03

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Exactement !!!
Au fond je ne suis pas si bête!.... à bon détendeur,salut !

Avatar de l’utilisateur
untelosa
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 3965
Inscrit le: 10 Août 2011, 14:26

Re: la désorientation spatiale en aviation

Message non lupar untelosa » 13 Avr 2013, 19:09

si si saint-ex c'était mon pote------------------mais de grace ne m'appelez pas "petit prince" ça me ferait trop plaisir :lol: :lol: :lol: d'ailleurs je suis sur que ça aurait été un bon camarade de plongée aussi,il nous aurait fait tout un roman de ses plouferies!


Retour vers Les bistrot, le pub, le bar ... juste pour discuter

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
cron
 
 
 
Actuellement 1 plongeur dans les salons de discussion : se connecter Discussion