désorientation spatiale appliquée à la plongée

Prévenir les risques pour plonger en sécurité
Avatar de l’utilisateur
untelosa
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 3935
Inscrit le: 10 Août 2011, 14:26

désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar untelosa » 24 Mars 2013, 14:51

La désorientation spatiale : Ce sujet n'a pratiquement jamais été traité sur la plongée
Bien que celle-ci soit plutôt flagrante en aviation et a causé le décès de nombreux pilote, comme le fils Kennedy aux Etats-Unis, elle existe aussi dans notre sport bien qu’elle prenne des effets différents et moins tragique.
Quand est-il ? L’œil cet organe au combien nécessaire et important transmet des informations au cerveau, celui-ci connait des situations bien précises de positionnement, d’équilibre et de pesanteur.
Lorsque cet équilibre est rompu, on peut parler de désorientation spatiale.
La première fois que j’ai subis ce phénomène c’était aux Antilles sur le sec pâté. Notre guide par je ne sais quel facétie à 30 mètres de profondeur décide de s’éloigner des pitons rocheux et part dans le grand bleue en pédalant comme un forcené. Le fond descendant à 300 mètres et la surface étant assez éloignée, le seul point de référence était lui-même, petite chose au milieu de la patouille loin devant--------------------------ce qui en soi n’était déjà pas bien de sa part ! Il s’en ai suivi quelques secondes de légère panique, probablement occasionnée par l’absence de points de repère !
Ceci n’est pas un cas isolé. Descendez sur des profondes la tête en bas et soyez à l’écoute de vos pulsions sensorielles vous verrez bien le résultat !!!!! C’est quand même un bon exercice qui permet au moins de comprendre le phénomène. Cependant à faire avec parcimonie surtout sur des profondes car il semblerait que ça facilite en plus la narcose-------------------ce qui est vrai car testé par moi-même. C’est pour ça que je dis à moins de le vouloir, car il y a encore des gens qui veulent se faire du mal en plongée, essayez de ne pas descendre rapide la tête en bas. Pour se sécuriser votre cerveau a besoin de repères et de positions connues. Si vous ne me croyez pas dites-vous pourquoi il est plus facile pour les débutants de descendre le long d’un bout. Même sans le toucher !
Il existe aussi une autre variante que celle-ci qui est dû a un incident survenant dans l’oreille interne, mais c’est plus médical et accidentel que psychologique c’est le vertige altérno-barique,qui lui est traité au N4 et probablement aussi au N3 (m'en souvient plus-----lol)
Le vertige alterno-barique est dû à une différence de pression entre les deux oreilles moyennes. L’appareil vestibulaire sert à donner au cerveau des informations concernant sa position dans l’espace. Lorsqu’il y a une pression gazeuse sur la paroi de l’appareil vestibulaire, celle-ci change les informations. S’il y a une différence de pression entre les deux oreilles moyennes, le cerveau reçoit des données contradictoires qu’il ne sait pas interpréter.
Le plongeur a donc un vertige, souvent passager de 30 secondes à quelques minutes, qui peut entraîner des complications en cas de panique. Il perd en effet tout repère spatial, et ne peut pas dans l’eau se réorienter sur des repères visuels.
La différence de pression entre les deux oreilles moyennes est souvent due à une manœuvre de Valsalva (injection d’air à partir de la gorge vers la trompe d’Eustache) mal exécutée, ou alors à une trompe d’Eustache peu perméable à l’air.
À la remontée, l'encombrement d'une des trompes d'Eustache peut entraîner d'importants vertiges et une sérieuse désorientation alors que la descente s'est passée sans encombre. Il faut alors généralement demander assistance et redescendre légèrement pour permettre de rééquilibrer les oreilles et faire passer le vertige. Mais quel est le guide qui pense à assister en redescendant? donc guides de tous poils prenez cete information et rangez la dans un petit coin de votre cervelle
J’espère que ce petit exposé vous à plus et j’attends bien sur vos expériences sur le sujet !!!!!

Avatar de l’utilisateur
lycat
Rang du forum : Requin pointe blanche
 
Messages: 254
Inscrit le: 20 Oct 2011, 10:58

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar lycat » 24 Mars 2013, 15:31

:bravo:
Marcel Heiniger
PADI MSDT#304598 - SSI OWI#61045
Dive center Manager [Vous devez être authentifié pour voir les liens]

Avatar de l’utilisateur
spock
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 1091
Inscrit le: 09 Août 2011, 13:43

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar spock » 24 Mars 2013, 16:43

merci pour ton post bien documenté Untel ! :bravo:

pas d'expérience à conter en ce qui me concerne, comme tout Vulcain je ne souffre pas de désorientation spatiale...... :lol: :lol: :lol:

oui je sais, suis grave donc ......;; :jesors:
I><((((°> On ne met pas les requins en cage. On y met les plongeurs... <°)))><I

Avatar de l’utilisateur
VérO
Rang du forum : Requin pointe blanche
 
Messages: 245
Inscrit le: 06 Juin 2011, 21:29
Localisation: Région lyonnaise

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar VérO » 24 Mars 2013, 18:12

Image pour ce sujet

J'ai vécu 2 fois des vertiges alterno-bariques non contrôlables et c'est très désagréable.
La 1ère fois, tout jeune N1 (j'avais fait mes 2 premières plongées en mer la veille) : j'ai écouté sans moufter le moniteur qui ma dit que l'écoulement, léger, de sang de mon oreille la veille n'était rien du tout. Résultat arrivé en bas du mouillage, tout tournait autour de moi et j'avais l'impression d'être sur un manège. Impossible de remettre la main sur le bout qui pourtant était à quelques cm de ma main. Signe "ça ne va pas" et un autre pour dire que tout tournait. Retour en surface avec assistance.J'avais une otite et de l'eau était passée derrière le tympan. Avec le recul, je ne maîtrisais pas ma flottabilité, ni l'équilibrage des oreilles ce qui fait que le tympan n'avait pas apprécié les yoyos du 1er jour.

La 2ème fois pendant le passage du N2 à l'occasion des remontées assistées. Je commence la remontée tranquillement en regardant bien l'assisté dans les yeux et en surveillant les bulles. Au bout d'un moment je sens un truc qui cloche : tout tournait. Je fais signe au moniteur et j'ai fini la remontée en n'étant plus "sauveteur" mais secourue :? Le moniteur m'a dit qu'au départ il pensait que je tournais sur moi-même pour surveiller les bulles. Il ne s'était aperçu de rien. Pour moi, c'était l'environnement qui tournait et pas moi. L'eau était froide et les yoyos des RA ne sont pas passés.

Depuis, je préviens les binômes, notamment si l'eau est froide. Dans ces cas-là, je leur demande de me foutre une paix royale, histoire que je reprenne mes esprits à profondeur constante ou en redescendant un peu, tout en gardant un oeil sur moi en cas d'aggravation des symptômes. Ils surviennent plutôt à la remontée et comme le précise Untelosa la solution n'est pas de remonter.

Avatar de l’utilisateur
untelosa
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 3935
Inscrit le: 10 Août 2011, 14:26

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar untelosa » 24 Mars 2013, 18:52

pour connaitre la désorientation spaciale en aviation lisez ce post qui est dans le bistrot du port
[Vous devez être authentifié pour voir les liens]
trés interessant véro-------------------ça c'est du vécu mais je n'en attendais pas moins de ta part! merci pour cette information

Avatar de l’utilisateur
Gisèle83
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 891
Inscrit le: 19 Sep 2011, 11:57

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar Gisèle83 » 24 Mars 2013, 19:15

:bravo: Franck pour ce post très intéressant !!!

Comme Véro j'ai vécu et je vit encore ces vertiges alterno-bariques , mais j'arrive a les maitriser , quand ça m'arrive je met la tête vers le bas et en moins de 15 seconde ça passe , il est vrai qu'en Avril je vais commencer les Yoyos pour la pratique du N3 et j’appréhende la première remonter car pour moi c'est la première qui à du mal à passer en général la seconde et la troisième pas soucis !!!
Sinon j'en ai vécu une pas mal quand en juin dernier j'ai commencé les remontées assistées et à la seconde je suis descendu un peu trop vite et mon Tympan a percé , là ça fait drôle , tous les repères sont perdu ça tourne dans tous les sens et on c'est plus ce qui nous arrive et le moniteur a du m’assister pour me remonter ... bilan Barotraumatisme de l'oreille interne au stade 5

Oui je confirme c'est bien a la remontée que ces vertiges alterno-bariques apparaissent :(
Gisèle
------------------------------------------------------------
E2 <> EH1

Avatar de l’utilisateur
Thierry-nl
Rang du forum : Requin pointe blanche
 
Messages: 381
Inscrit le: 22 Fév 2013, 20:44
Localisation: Deventer-Pays-Bas

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar Thierry-nl » 24 Mars 2013, 19:42

Très intéressant et bien argumenté !!
Pour ma part, cela m'est arrivé une fois ou deux suite a une oreille un peu obstrué suite á un rhume ...petit vertige á la remontée. J'ai stoppé net la progression, c'est passé très vite puis est repris la remonté ... pas de problème depuis
P** NOB-Cmas
Spé : Nitrox Basic
Photographie subaquatique
Profider DAN
Carte mer
(P*** et équivalence RIFAP néerlandais, théorie terminé, pratique a finir)

Avatar de l’utilisateur
Edith
Rang du forum : Requin baleine
 
Messages: 1195
Inscrit le: 29 Juin 2012, 12:32
Localisation: Cluny

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar Edith » 24 Mars 2013, 22:08

Je ne connais pas ce problème et à vous lire... j'ai pas envie de vivre ça !
Mes envies de plonger me laissent sur le sable !

Avatar de l’utilisateur
oxygene 06
Rang du forum : Raie Manta
 
Messages: 996
Inscrit le: 24 Sep 2011, 23:26

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar oxygene 06 » 26 Mars 2013, 00:04

Untelosa

Sincères félicitations pour ce sujet très bien documenté...

:bravo:
je n'ai jamais eu de soucis de ce genre mais les conseils que vous appliquez: stopper la remontée et même redescendre,pour remonter lentement sont efficaces...
Les médecins plongeurs préconisent de déglutir en plus.
Au fond je ne suis pas si bête!.... à bon détendeur,salut !

Slydive
 

Re: désorientation spatiale appliquée à la plongée

Message non lupar Slydive » 26 Mars 2013, 16:09

Je n'avais jamais entendu parler de désorientation spatiale... Très intéressant!!! :bravo:
J'ai eu souvent des épisodes de ce genre, mais je ne sais pas si c'est une narcose, ou une désorientation spatiale...
Il y a plusieurs mois, je suis pratiquement partie en syncope (sauvée par mon amourbinôme) à 50m en lac! OUF...
La descente était parfaite avec une visi extraordinaire... pas de souci! Un touch and go comme on le fait souvent... mais cette fois-ci, le cauchemar! En remontant vers les 45m, j'ai commencé à perdre la sensation dans mes mains, les fourmis dans les bras, la tête lourde et qui tourne, plus du tout d'énergie pour palmer et je sentais que j'allais perdre connaissance. J'ai tout de suite fait signe à mon amourbinôme que j'avais un problème et il m'a assistée jusqu'à 30 mètres. Tout au long j'ai lutté pour garder connaissance... ça faisait mal! Ensuite R.A.S! Tout est rentré dans l'ordre...
Après cet épisode, j'ai fait un genre de phobie et j'avais ces sensations qui pouvaient surgir à tous moments et à n'importe quelle profondeur.
L'angoisse que ça arrive encore à souvent déclenché le processus... il m'a fallu beaucoup de temps pour en venir à bout et prendre le dessus... Maintenant quand je sens que ça vient... je me mets, la tête en bas et je respire doucement... et ça passe.

Suivant

Retour vers La plongée sous-marine - Santé, médecine et incidents de plongées

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
cron
 
 
 
Actuellement 0 plongeur dans les salons de discussion : se connecter Discussion