CONDITION PHYSIQUE DU PLONGEUR par superjéjé

 

On lit partout qu'il est conseillé d'avoir une "bonne condition physique" pour pratiquer la plongée.

 

Ma définition serait

Une capacité à récupérer d'un exercice moyen donné, de manière à être capable de le reproduire avec la même intensité plusieurs fois consécutives, avec une récupération suffisante entre chaque.

Certes vous me direz qu'il existe bon nombre d'imprécisions et pour cause....

La répétition de certains exercices physiques, permet le développement de qualités musculaires et cardiorespiratoires de manière à ce que notre organisme ne souffre que très peu de l'exercice en question.

 

 

 

 

 

Prenons un exemple

Vous êtes sédentaires, on vous propose de courir 800 m à fond, au maxi de vos capacités... Vous réalisez votre performance...à la fin des 800 m vous êtes occis, vos jambes vous font mal, vous allez remettre 5 à 10 min avant de vous sentir à peu près bien, vous repartez du stade en marchant lentement. :oops:

Un athlète courreur de 800 m fait la même course, en compétition, il se donne à fond....! à l'arrivée après quelques secondes il est capable de répondre aux journalistes et de faire un tour de piste en trottinant... :mrgreen:

Attention je parle bien d'exercice cardio-ventilatoire. Je ne parle pas de renforcement musculaire, ni de geste technique, ni de stratégie ou des aspects psychologiques.

 

Pour que ces processus se mettent en route et se développent il a été mesuré (études scientifiques physiologiques) qu'il fallait répéter certains exercices trois fois par semaine et :
- Il faut plusieurs semaines pour observer quelque chose.
- 3 mois est un délai commun pour l'acquisition d'une condition physique minimale qui permet d'envisager des exercices plus spécifiques et plus difficiles.
- Pour entretenir un acquis 2 séances hebdomadaires suffisent.

Moins de deux séances (pour causes personnelles, maladies, empèchement, etc...) entraine une régression.

 

Quels exercices ?

Ceux qui mobilisent le plus de masse musculaire que possible :
- course à pied, ski de fond

- roller

- vélo

- VTT

- natation

- nage avec palmes

- ... pour ne citer que les plus courant.

 

Quelle intensité ?

Pour un amateur qui ne prétends pas au haut niveau (au début tout au moins) il convient de commencer par des séances très soft - après un echauffement -, 15 à 20 min d'effort, en fractionnant celui-ci surtout au début.


L'intensité doit être faible au début, l'erreur la plus frequente est d'aller trop vite (on pense aller lentement mais en fait on hypothèque son capital).

 

 

 

 

 

Comment s'y prendre ?

Faites vous un plan - et faites feu de tout bois :
- faites des plans sur 4 à 5 semaines
- d'une semaine sur l'autre ne pas augmenter l'intensité et ou la durée totale d'effort de plus de 10%

Même principe d'un cycle à un autre.

La derniere semaine sera une semaine "récupération".

 

Que se passera-t-il s'y je m'arrête ?

Assez rapidement vous retrouverez vos capacités de base en 'quelques semaines' :(

Votre organisme n'en conservera ni mémoire, ni bénéfice. Il mettra autant de temps pour retrouver ce qu'il avait acquis que si vous n'aviez jamais rien fait de votre vie, même si vous avez fait 20 ans de sport de haut niveau avant...!!!

Sachez que lorsque quelqu'un vous dit : "mon coeur est lent car j'ai fait beaucoup de ceci ou de cela dans ma jeunesse" c'est parfaitement faux. Si son coeur est lent, c'est qu'il est fait comme ça....

 

 

Quel intêret d'acquerir une bonne condition ?

 

- Etre capable de répéter plusieurs fois un exercice donné à une vitesse optimale afin de dévelloper ses capacités à aller plus loin.

- Pour un exercice donné, l'absence de fatigue et une meilleure récupération permettront d'être plus vigilant, plus précis.

- Avez vous vus dans quel état sont certains plongeurs après 2 ou 3 jours d'un voyage plongée un tant soit peu pêchu, avec des plongées à l'air un peu profondes ?

Un dernier point : il a été montré qu'un exercice assez intense la veille d'une plongée diminuait le taux de bulles circulantes.

  

Attention, il s'agit d'un exercice d'au moins 20min - exercices soutenus aux environs ou au delà d'un seuil que l'on appelle aéroanaérobie (en clair, assez intense, suffisament intense pour ne pas pouvoir être véritablement réalisé par quelqu'un qui n'a aucune condition physique justement....) .  


04/07/2011 - 20h13
 

Scannez moi !

Connexion





Rester connecté
Mot de passe oublié

Publiez vos articles

Pour cela inscrivez-vous !

 
Actuellement 0 plongeur dans les salons de discussion : se connecter Discussion