Tout ce qui n'est PADI par untelosa

 

Ce qui n’est pas dit

 

Tout le monde le sait il existe deux grandes organisations qui de par le monde gère la plongée sous-marines. PADI et CMAS.

Je vais vous parler aujourd’hui du PADI ou lire en Français le « pas dit » a l’origine système anglo-saxon qui se veut comme objectif de faire proliférer l’homme grenouille dans toutes les mers.

Quel est le profil du « pas dit » ? C’est un homme sain de corps, et parfois d’esprit qui veux barboter  mondialement a la recherche de ses valeurs infantiles. En effet il se souvient quand il était dans le ventre de sa mère nageant dans le liquide amniotique et il veut retrouver les mêmes sensations.

-Il se reproduit partout et sur tous les continents. Il est hégémonique car lui seul sait que la langue de Shakespeare est pratiquée partout de par le monde et que sa compréhension fais fois.

-il ne fait jamais de vrais paliers, sauf peut être dans la vie de tous les jours, car il n’a pas besoin d’évacuer certains gaz connus depuis les publications d’henry-Mariotte et autres quidams qui ont traités de la question.

-il ne fait jamais pipi dans sa combinaison car c’est contraire a sa religion.

- des qu’il le peut il passe des spécialités qui sont trop nombreuses et variées pour qu’on les énumère toutes. Seul point commun de toutes ses spécialités elles coutent cher.

-le plus rapidement possible il se met au nitrox. Mot barbare issu de la langue gaélique et dont on a perdu le sens. Ceci est surtout fait parce que l’air de la campagne ne lui suffit plus  dans ses bouteilles, car c’est plus dans « l’air du temps »

-il a ses propres signes, c’est ainsi que quand il est sur réserve il ferme le point sur sa poitrine, contrairement a d’autres qui lèvent le poing  dans les manifs ou les CMAS qui le font sur la tête.

-il a quand même gardé un palier dit de sécurité qui ne dure que trois minutes. Ce qui lui est largement suffisant vu qu’il ne décompresse jamais. D’ailleurs il est souvent stressé car ceci est dû au manque de décompression.

-quand il voit une épave il ne rentre jamais dedans car ça peut s’écrouler, et c’est l’une des spécialités ou il apprend que les « épaves » ne sont pas toujours la ou on les attend, et qu’il y en a aussi dans la vie de tous les jours.

Le pas dit ne plonge pas car c’est un mot qu’il trouve vulgaire.il s’amuse dans l’eau. Pour « la plonge » il laisse ça à sa femme qui fait la vaiselle

-lorsqu’il passe son rescue (encore un mot barbare) il apprend surtout a pratiquer le bouche a bouche avec son instructrice et si celle-ci est trop farouche il lui tape sur la poitrine avec les poings fermés pour lui rappeler que son petit cœur ne se détache pas de lui.

-ses manuels sont plein de fautes d’orthographes, c’est ainsi que l’on retrouve  fréquemment le mot advance dans leurs pages. En fait il faut plutôt lire avance sans le D. Vous l’avez bien compris ça lui est parfois difficile vu qu’il se perd dans tout ce qui lui est « pas dit « 

 

En conclusion : si cette instruction ne vous convient pas vous pouvez toujours passer des brevets CMAS comme moi-même. Abréviation qui signifie « cher mon assurance sportive »

Franck tellosa.


12/08/2011 - 08h38
 

Connexion





Rester connecté
Mot de passe oublié

Publiez vos articles

Pour cela inscrivez-vous !

 
Actuellement 0 plongeur dans les salons de discussion : se connecter Discussion